Une première femme remporte le Prix Reynald-Piché de la MRC

•17 octobre 2020 • Laisser un commentaire

C’est à l’occasion de l’assemblée publique du conseil des maires de la MRC de Beauharnois-Salaberry qui s’est tenue le 16 septembre dernier qu’a été confirmée l’identité de la récipiendaire du Prix Reynald-Piché 2020, en l’occurrence la peintre et sculptrice Louise Page, résidente de Sainte-Martine, la toute première femme à se voir attribuer cette prestigieuse reconnaissance artistique annuelle par le Conseil de la Culture de la MRC.


artiste Louise_Page avec œuvre Cosmos_humain a Entraide_mercier photo JH INFOSuroit. Louise Page lors de la remise de l’œuvre d’art publique à l’organisme Entraide Mercier en décembre dernier.
À la lecture du profil de cette artiste native de Montréal, mais martinoise d’adoption, on perçoit immédiatement madame Page comme étant « l’artiste qui redonne vie à la matière ».
« Ma principale préoccupation est la récupération, mentionne Mme Page. J’utilise donc les matériaux que je trouve pour créer des objets de réflexion. Pour moi, travailler avec des objets issus de la récupération est primordial. Certains ont peine à croire ce qu’il est possible de faire avec de supposés déchets! »

Un rayonnement international
Autodidacte de formation, madame Page peint et sculpte depuis 1975.
« Depuis le début de sa carrière, elle participe à de nombreux festivals, colloques et symposiums qui se tiennent à l’extérieur de Beauharnois-Salaberry, explique son bon ami M. André Desrochers, récipiendaire du Prix Reynald-Piché en 2018. En ce sens, elle fait rayonner la région au-delà des frontières. Elle a exposé et/ou participé à des événements à Montréal, Québec, Chicoutimi, Saint-Lambert, Deux-Montagnes, Matane et même à Montpellier (France) où elle a tenu une rétrospective de ses oeuvres « transportables » ainsi que 2 expositions itinérantes « Québec en 3 D » à Paris, Cannes et Lyon ».

Quiconque connaît intimement l’artiste récipiendaire sait combien elle est une femme engagée. Il ne suffit de mentionner, à titre d’exemples, qu’elle a été présidente de l’Association pour le développement des arts visuels de Montréal, membre fondatrice du Regroupement des artistes en arts visuels du Québec, présidente du Conseil de la sculpture du Québec (pour lequel elle a depuis été nommée « Membre honoraire ») et plus récemment fondatrice de l’Astelle blanc, devenu le bistro culturel Coeur-de-Village à Saint-Isidore, et tout récemment cofondatrice, avec la peintre Sonia Laurin, de GUELART, un nouveau Centre d’artistes autogéré et lieu de diffusion pour les artistes de la région.

À cette impressionnante feuille de route s’ajoutent un palmarès de plus d’une quarantaine de participations à des expositions de groupes depuis 1980, ainsi qu’à une dizaine d’expositions individuelles.
A_la_rencontre_des_voisines oeuvre de Louise_Page a SINte-Martine sept2018 photo courtoisie
L’oeuvre « À la rencontre des voisines » au parc Léveillé de Sainte-Martine
Récipiendaire de nombreuses distinctions

Il n’est pas étonnant d’apprendre qu’au fil de ce parcours, Mme Page ait fait l’objet de nombreux prix, mentions et bourses. Parmi ces distinctions, retenons une mention spéciale au Symposium international des sculptures environnementales de Chicoutimi, un prix au Festival international des arts Art to wear au Palais des Congrès et plus récemment une bourse du CALQ en 2017 pour le projet « À la rencontre des Voisines », dont elle a été l’instigatrice, et une bourse Desjardins pour la culture du Fonds culturel de la MRC pour le projet « Bijoux monumentaux ».

Le Conseil de la Culture de la MRC de Beauharnois-Salaberry, auquel se joignent l’ensemble des élus ainsi que la communauté culturelle régionale, adressent par conséquent à la lauréate 2020 du Prix Reynald- Piché leurs plus sincères félicitations. Mme Page se voit remettre un tableau réalisé par M. Reynald Piché.

Messagers des berges dans le parc Paul Léveillé à Sainte-Martine.

•24 septembre 2018 • Laisser un commentaire

Titre : Messagers des berges.
Réalisé par : Louise Page

IMG_3597psoir

Collaboration : Marie-Ange Brassard, Line Desrochers et Sonia Laurin.
Collectif : À la rencontre des voisines. La création de cette œuvre a été rendue possible     grâce à l’appui financier :

32693304_10212319972138157_2307589802477748224_n

C’est un très grand plaisir pour moi d’y d’avoir installé une pièce. Riveraine depuis plus de 15 ans., qui vit avec les migrations saisonnières des bernaches, des oies blanches et des oiseaux multicolores qui habitent mon terrain au bord de la Châteauguay.

Le Parc Léveillé un havre partagé avec les passants abrite dans cette sculpture mes huit oiseaux réalisés avec des matériaux récupérés comme des boutons, des clés et des pièces d’un cent.J’adore recueillir les objets qu’on me donne ou que je trouve, ce qui reflète très bien mon côté terre à terre. J’aime les réutiliser et créer un rappel d’une époque qui va bientôt sombrer dans l’oubli. Actualiser des objets comme les poignées de porte qui bientôt disparaîtront pour faire place à l’ingénierie de l’intelligence artificielle. Susciter les questionnements, la discussion et permettre aux observateurs d’exprimer ses gouts sans contrainte.

Comme le projet  À la rencontre des voisines  comporte la participation de chacune de nous quatre dans l’œuvre des autres, Le messager des berges du parc Paul-Léveillé, haute de 18 pieds, montée sur une structure de métal elle accueil  15 morceaux  venant des trois autres voisines. Tout un défi! Mais le résultat me fascine, les couleurs et les mouvements éclatent pour attirer l’œil qui s’accrochera aux détails. Les trois personnages bleus, de Line, ont un cœur d’artéfacts qui proviennent du musée de l’archéologie de la pointe du Buisson. Sonia a peint deux poissons illustrant très authentiquement le type de poissons qui se retrouve dans notre rivière. Et enfin, les éclats de plexiglas bleus, gravés par Marie-Ange nous ramènent aux vents et bourrasques que le ciel de Sainte Martine nous procure à l’année !

 

 

 

 

Peintures

•17 juillet 2016 • Laisser un commentaire

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bonjour et bienvenue sur mon site.

•17 mai 2010 • 2 commentaires

mouvement1